HHIACADEMYHPCR

Étude du rôle des réseaux professionnels sur le partage du savoir et des pratiques dans le secteur de l’humanitaire

Malgré la croissance rapide du nombre de professionnels du secteur de l’humanitaire, il n’y a actuellement aucun consensus au niveau international sur la définition même de « travailleurs humanitaires », ni sur les normes et standards de leur profession, ou sur la formation et les connaissances que ceux-ci devraient acquérir. L’action humanitaire demeure ainsi un vaste champs de pratique multisectoriel partagée par des approches techniques variées dont notamment les communications, l’ingénierie, le droit, la logistique, la médecine, les sciences sociales et la gestion des organisations. 

 

Par ailleurs, il n’existe pas de canal établi pour le partage et la diffusion des connaissances et des pratiques professionnelles à travers le secteur de l’humanitaire. Cela est en partie dû à la capacité limitée des organisations humanitaires à assurer la formation continue et le développement professionnel de leur personnel. Tel que décrit dans le récent rapport de Enhancing Learning & Research for Humanitarian Assistance (ELRHA) intitulé « Global Survey on Humanitarian Professionalisation »  , il y a un important besoin de systématiser les opportunités de formation professionnelle des travailleurs humanitaires. Qui plus est, tant les opportunités de formations professionnelles que les compétences et expertises requises varient considérablement d’une région et d’une organisation à l’autre . Conséquemment, les travailleurs humanitaires sont souvent incapables d’analyser et comparer leurs expertise et niveaux de connaissances dans un secteur donné, ni d’identifier les priorités des champs de compétence à développer. 
 
Objectifs du projet
HPCR et OCCAH s’intéressent à la professionnalisation du secteur de l’humanitaire, ainsi qu’au partage et la diffusion des connaissances et des pratiques développées dans le domaine. HPCR et OCCAH partagent le postulat que l’amélioration de la formation, des compétences, de l’efficacité et de la sécurité des praticiens permet de maximiser l’impact de l’action humanitaire. Étant donné la grande diversité du secteur de l’humanitaire, le projet concentrera son action sur l’élaboration d’outils et de stratégies de développement professionnel en utilisant les réseaux professionnels existants, et sur les caractéristiques normatives au sein de ce secteur.
 
Plus spécifiquement, le projet vise à cartographier les réseaux de professionnels de l’humanitaire, et analyser leurs impacts sur le partage des connaissances et des pratiques entre les travailleurs humanitaires, de sièges des organisations aux sites de leurs opérations, et en fonction des caractéristiques régionales et organisationnelles. Le but du projet est de comprendre le rôle des experts de l’humanitaire, ou «  leaders », dans la diffusion et le partage de la culture professionnelle, de l’attitude, des comportements et des pratiques intra/inter organisationnelles. À travers la réalisation de ce projet, il sera possible de connaître et développer des outils standardisés d’évaluation ayant été éprouvés. Ces outils permettront la réalisation d’autoévaluation des travailleurs humanitaires en ce qui concerne leurs connaissances sur la pratique générale, sur les aspects légaux et les normes professionnelles reflétant ainsi un consensus international de pratiques standardisées. Se faisant, le projet permettra aussi de cartographier la diffusion des normes professionnelles dans ce secteur, et l’identification des meilleurs moyens de professionnalisation des humanitaires grâce à l’utilisation des réseaux professionnels émergents, en particulier dans les pays en développement. 
 
HPCR et OCCAH sont conscient que, même s’il existe une importante base commune entre les cultures humanitaires anglophones et francophones, certaines divergences persistent au sein de la culture et la philosophie de l’action humanitaire qui se traduisent par des pratiques humanitaires spécifiques. Par conséquent, le projet vise également à caractériser et inclure dans ses objectives pédagogiques, les spécificités de ces différences culturelles. Le rôle premier de l’OCCAH étant justement de considérer la communauté humanitaire francophone. Par ailleurs, les documents clefs du projet seront initialement disponibles en français et en anglais; la traduction dans d’autres langues se fera selon l’intérêt et les ressources disponibles.  
 
Mise en oeuvre du projet
Le projet sera divisé en cinq étapes distinctes qui se chevaucheront : (1) Cartographie des réseaux professionnels et leurs impacts normatifs; (2) Enquêtes auprès des experts de l’humanitaire sur les normes professionnelles en vigueur; (3) Développement d’outils d’autoévaluation dans le domaine de la protection humanitaire ; (4) Présentation confidentielle en ligne des évaluations personnalisées ; et (5) Analyse du rôle des réseaux professionnels sur les normes et pratiques humanitaires. 
 
A propos du Program on Humanitarian Policy and Conflict Research (HPCR)
Le Programme sur la politique humanitaire et de recherches sur les conflits (HPCR) est un centre de recherche et d’analyse politique qui fournit une assistance stratégique et technique aux organisations internationales engagées dans l'action humanitaire. Le Programme a été créé en 2000 en tant que fruit d'une collaboration entre l'Ecole de Santé Publique de l’Université Harvard, le Bureau exécutif du Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, et le Département fédéral des Affaires étrangères de la Suisse. Avec les gouvernements suisse et suédois servant de principaux bailleurs de fonds, le Programme offre des services de consultations sur le droit humanitaire, la sécurité humaine, et la gestion des conflits aux programmes des organisations internationales, en particulier l'Organisation des Nations Unies. Une attention particulière est consacrée au rôle des nouvelles technologies d'information dans l'élaboration des politiques des gouvernements et des organisations internationales. 
 
A propos de l’Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaire (OCCAH)
L’Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaire est un groupe de recherche autonome affilié à l’Université de Montréal. Les objectifs de l’Observatoire correspondent à la fois à la diversité et multidisciplinarité de son équipe de recherche. Entre autres objectifs, l’Observatoire désire (1) soutenir les recherches et la réflexion sur les crises et l’action humanitaires, en favorisant le dialogue et l’échange entre les chercheurs universitaires de différentes disciplines, les experts et les praticiens et ; (2) s’impliquer énergiquement au débat public avec les médias, la population et les acteurs concernés afin de favoriser les échanges, les collaborations et la diffusion des recherches.
 
Également, l’OCCAH travaille à assurer l’émergence de formations liées aux thématiques de l’Observatoire, à développer des partenariats interuniversitaires afin d’assurer les échanges et les débats scientifiques ainsi qu’à favoriser l’élaboration des politiques et des meilleures pratiques humanitaires.
 
Contacts
 
Pour HPCR
Anaïde Nahikian, Coordonnatrice de Projet 
Téléphone: +1 (617) 384‐7407
Courriel: anahikia@hsph.harvard.edu
 
Vera Sistenich, chercheure associée
Téléphone: +1 (617) 504‐1457
Courriel: vsisteni@hsph.harvard.edu
 
Program on Humanitarian Policy and Conflict Research (HPCR)
Harvard University 
1033 Massachusetts Avenue, Fourth Floor, Cambridge, MA 02138 USA
 
Pour l’OCCAH
François Audet, Directeur exécutif
Téléphone: 1.514.343.6111, extension 0751
E‐mail: francois.audet@umontreal.ca 
 
Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaire
Université de Montréal
3744 Jean Brillant, Bureau 515-12
Montréal,  Québec, H3T 1P1
Canada